WordPress database error: [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

WordPress database error: [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

WordPress database error: [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`

La conférence ScalaIO: les commentaires de Frédéric PATIN, référent JAVA/SCALA – Genesis-blog

Genesis-blog

article_17012018

La conférence ScalaIO: les commentaires de Frédéric PATIN, référent JAVA/SCALA

Cette année a eu lieu la 4ème édition de Scala IO (https://scala.io) à Lyon. C’est une conférence dédiée au langage Scala et à son écosystème.

J’ai eu la chance de pouvoir assister à de multiples présentations durant ces 2 jours.

Petit résumé des meilleurs morceaux:

  •  Keynote du 1er jour : Stream all things, par Dean Wampler – Lightbend

Présentation du concept de FastData qui correspond au traitement continue des données par opposition au concept de BigData qui les traitent en mode batch.

Durant son talk, l’auteur présente également les différents grands frameworks de streaming du moment Spark, Flink, Akka Streams, and Kafka Streams

  •  Keynote du 2ème jour: Beyond eventually consistency, par Jamie Allen – Starbucks

Talk très interessant à propos de la problématique de consistence des données dans un monde distribué. Car oui, c’est un problème important et parfois mal connu/abordé quand on parle de très gros volume de donnée

  •  Compiling like a boss, par Mirco Dotta – Triplequote

Présentation très intéressante à propos du compilateur Scala et principalement pourquoi il est aussi long (comparé à java).

  • Déduction automatique d’instance de type classes avec shapeless, par Etienne Couritas – The Independant Calculating Agent

et Kleisli, un ami qui vous veut du bien, par Xavier BUCCHIOTTY – Teads Tristan Sallé – Teads

Deux présentations sur l’utilisation concrète de la lib shapeless. On découvre la puissance du langage Scala et notamment son système de type qui permet d’écrire du code vraiment robuste dès la compilation.

Attention toutefois au temps de compilation et à certaines syntaxes un peu compliquées !!

  •  The three paths of Scaling with Akka, par Fran Perez – 47 Degrees

Talk très intéressant sur les multiples possibilités offertes par Akka, toolkit phare dans le monde Scala/Java pour développer des applications réactives. Fran Perez nous fait la démonstration entre autre des possibilités de distribution des traitements avec Akka Clustering et sa tolérance à la panne.

  •  Comment louper la création d’un SI réactif ? – Retour d’expérience MNT, par Jérôme Duchemin & Jocelyn De Giovanni – MNT

Très bon retour d’expérience concret sur l’utilisation de Scala et d’un design réactif dans la refonte d’un SI.

J’ai beaucoup aimé le côté pragmatique de la démarche qui présente concrètement que le problème n’est pas lié à Scala ni même au design réactif, mais plus à l’organisation et la difficulté inhérente d’une refonte d’un SI et à la prise en compte de son historique.

 Et beaucoup d’autres encore !

 

Cette conférence est ma 1ère dans le monde Scala.

La 1ère chose que je retiens de cette édition, est la recherche permanente d’amélioration dans l’utilisation du langage et de ses concepts, car Scala est un langage très puissant, basé sur un ensemble de théorie mathématique et son utilisation permet d’exprimer de façon efficace et vérifiable les traitements dans une application.

L’autre chose est que Scala (le langage et son éco-système) est une très bonne solution en entreprise. Il n’est pas du tout réservé à une élite. A ce propos, je vous invite à regarder la présentation  de Manuel Bernhardt (Six years of Scala and counting https://www.youtube.com/watch?v=yXiGNHzatBM) lors du ScalaIo 2016,qui explique très bien que la montée en compétence est quelque chose de progressif et qu’il n’est pas nécessaire de connaître toutes les facettes du langage pour pouvoir l’utiliser dans un contexte réel.

 Les vidéos des présentations ne sont pas encore disponibles sur YouTube (https://www.youtube.com/channel/UCyiLZ70zZnb-t8n7TTxghhA), mais arriveront prochainement…

 Un grand merci à toute l’équipe organisatrice pour ce bel événement et rendez-vous l’année prochaine!

0
0

Laissez un commentaire

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SHOW FULL COLUMNS FROM `wp_options`